Bonjour à tous

Nous projetions depuis plusieurs années un autre grand voyage qui devrait nous ramener en Asie du Sud-est afin  de découvrir d’autres lieux, d’autres gens dans les pays où nous sommes passés un peu trop vite. Et nous promener si possible sans contraintes dans d’autres.

Pour les grandes lignes de ce voyage, nous pensons traverser l’Europe, la Turquie, l’Iran, le Pakistan, l’Inde, l’Asie du Sud Est avant de remonter en cargo vers la Corée du Sud à partir de la Malaisie,  afin de passer vers le Japon en ferry et ensuite un autre cargo qui devrait nous ramener à Vladivostok pour un retour en France via la Mongolie, rien n’est décidé, tout viendra en son temps…

Pourquoi un tel voyage? Parce que comme l'a dit Mark Twain : « Dans vingt ans, vous serez plus déçus par les choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez.» J'avais eu une discussion avec mon père qui voulait voyager pendant sa retraite, mais qui pour des raisons familiales à pris d'autres directions. Il le regrettait.   

Une raison de plus? Il ne faut pas non plus occulter un fait: je ne me voyais pas retraité sédentaire, il me fallait trouver un "palliatif" à ces années d'inactivités à venir. Le riad, c'était une première grande aventure ! C'est un projet sur lequel nous avons beaucoup investit, beaucoup travaillé mais que maintenant nous pouvons gérer de loin, alors pourquoi rester au Maroc? Et pourquoi pas un grand voyage "no limit"? Chantal, réponse: OK, je suis partante.

Et une autre encore? A chaque retour de voyage, il faut, comme tout le monde, revenir à une vie "normale". Chaque fois c’est la chronique d’un retour annoncé, mais tout le monde s'y conforme, c'est la vie, rien à faire.  Sauf qu'au retour de notre "grand voyage de 2 mois 1/2 en Asie, ce qui nous a vraiment interpelés c'est cette envie de découvrir encore plus qui était plus forte que tout. En bref, d'y rester plus longtemps. Mais pas assez de temps  pour s’arrêter et prendre le temps d'y vivre un peu, de partager des choses, des trucs, et des je ne sais quoi qui font que tu es triste quand tu quittes des amis qui ne te comprennent même pas mais avec qui tu as tellement partagé. Nous avons vécu comme des touristes, pas comme des voyageurs et ça nous a manqués, voir sur le coup frustrés. 

Nous avons donc réfléchi à un moyen de voyager loin, longtemps, lentement et plus économiquement. Le concept du camping-car s’est vite imposé, mais le choix se restreint rapidement si on ajoute les notions de confort et d’espace pour vivre à 2 sans se marcher sur les pieds et surtout celle de la solidité du véhicule pour un voyage au long cours sans toujours savoir où l'on va poser nos pneus.

Donc le camping car ce sera un gros camion pour la solidité (merci à Jennifer pour ses conseils), l’espace, la fiabilité et le confort à bord. Mais la perle rare n’existe pas.

Nous avons exploré la piste des camions 4x4. Les pompiers, trop petits. Les militaires, en allant en Allemagne et au Danemark ils sont souvent très vieux, ou impossibles à immatriculer en France. Ou bien acheter neuf…nous avons oublié l’idée au premier coup de fil chez Man. Dommage pour les bivouacs dans des endroits tranquilles à l'écart du monde.

Restait à trouver un camion aménagé d’occasion mais aucun ne nous plaisait. Nous avons abandonné cette piste et acheté un camion de livraison d’occasion, vide, que nous avons aménagé en fonction de nos besoins. Gros avantage, s’il n’est pas 4x4, il bénéficie d’un blocage de différentiel sur l’essieu arrière ce qui nous permettra peut être de se sortir de situations plutôt précaires. Gros inconvénient, le temps passé sur l'aménagement…

Donc, mars 2018, changement de vie radical. Nous quittons notre maison au Maroc pour voyager et tout ça a généré une foultitude de choses à faire, voir trop sur un espace-temps trop restreint et parfois aussi juste avoir envie de ne pas les faire! C’est à dire remettre au lendemain (voir aux calendes grecques) ce que l'on pourrait faire le jour même...peut être l'avantage de la retraite (mais c'est bien le seul !) Mais tout va bien, nous avons fini par nous mettre à jour et surtout commencer à profiter de cette vie tellement…différente avec un voyage de 2 mois en Italie !

En plus des retards accumulés depuis le départ de Marrakech, nous nous sommes fait piéger par l'hiver dans le nord-est de la Turquie et du coup nous avons fait 1/2 tour vers les cieux plus cléments d’Antalya. Nous y sommes donc de retour après une longue escapade de 3 mois en France à y traîner depuis 10 jours avec des amis turcs qui ne parlent pas français (donc anglais nécessaire) mais qui sont de bons vivants. Départ programmé vers Trabzon au bord de la mer noire où nous récupérerons nos visas pour l’Iran qui sera notre prochaine destination.

Donc ça devrait donc rouler tranquille, il restera à gérer les périodes de mousson en Inde, la politique d’importation temporaire pour le camion, les passages de frontières aléatoires en Asie, la géopolitique un peu partout, l’usure du camion irréparable dans ces contrées lointaines sans oublier la patience de Chantal à côtoyer un bonhomme presqu’aussi usé que son camion! Tous ces aléas nous obligerons surement à faire des choix, des tours et des détours voir des zigzags  mais cela sera une autre histoire… on vous racontera tout ça au fur et à mesure du voyage.

Nous allons maintenant actualiser le blog depuis notre départ de Marrakech, les articles seront mis en ligne dès qu'ils seront terminés, jusqu'à finir par être à jour. (Ce n'est pas pour demain non plus mais ça va venir).

En ce qui concerne les destinataires de ce blog, j’ai tout simplement recopié la liste de mails du blog de notre voyage en Asie en ajoutant de nouvelles connaissances. Pour que ceux que vous connaissez et que nous aurions oubliés  envoyez leur le lien suivant : https://trip-in-truck.fr/?t=contact  où il est très facile de s’inscrire.

Chantal, Jean Marc

 

Et merci à tous ceux qui ont participé à cette réalisation,

Gilbert, jennifer, steve et nico en normandie, éric à villeneuve, didier à paris, franck  en seine et marne, fred à marrakech, patrick à gérardmer, roland à poitiers, ivan pour le blog, pascal à herblay, jean claude à osny, Jean marc à Brou et je dois en oublier mais merci à eux aussi

Aux membres du forum de "l’atelier des barbares" sans qui rien n'aurait existé et tout dans la rigolade http://www.atelier-des-barbares.com/viewtopic.php?f=5&t=1521

A ceux du forum de «Bernard Debucquoi (merci encore à pacha à qui j’ai pompé quelques bonnes solutions)   http://forum.bernard.debucquoi.com/

À ceux de "casa trotter" toujours au top des combines et des filons.  http://www.casa-trotter.com/phpBB3/viewforum.php?f=35

 

Commentaires

Bon voyage.

Vous avez aimé ? Faites nous le savoir en laissant un commentaire ici
↑ Remonter au menu ↑