Inde ouest

Pour saisir un commentaire, veuillez remplir le formuaire.

Seul votre prénom apparaitra devant votre commentaire





4 mars, arrivée en Inde et cérémonie de fermeture de la frontière

J'ai un peu merdouillé sur le premier envoi, désolé. L'excuse? c'est une connexion pourrie.

Ça y est, nous sommes en Inde, ça a marché, et il était temps, le visa pakistanais de Chantal expirait aujourd'hui! Pourquoi sur 2 visas demandés en même temps 1 fait 1 mois et l'autre 2 mois. Mystère des méandres de l'administration...

Nous avons arrosé ça au coca et après plus de 2 heures à remplir de nos noms prénoms etc etc etc etc et j'en passe dans au moins 6 registres gros comme des bibles du Xème siècle, nous nous précipitons pour voir cette fameuse cérémonie dont tout le monde parle. Et bien sur nous arrivons en retard, Il y a donc des photos qui ne sont pas de moi, merci aux contributeurs.

 

Les chauffeurs de tribunes commencent à échauffer leurs compatriotes de chaque côté de la grille. En  noir, ce sont les pakistanais qui se préparent.

Ici ce sont les indiens,  genretrès british, on voit le chauffeur de tribunes en treillis à droite avec son micro  et les poteaux avec les hauts parleurs, je vous jure qu'il y a des watts.

Cette cérémonie est surtout une parade grand guignolesque ou chacun montre les poings pour impressionner l'autre et ça pendant 20 minutes et la foule de brailler à tour de rôle.

Allez, il faut impressionner alors qui la lève le plus haut ?

 

Et voilà, c'est fini, on replie les drapeaux, on rentre à la caserne et à demain!

 

On se regarde de travers, l'œil méchant…

 

Mais ca finit quand même par un serrement de mains avant de refermer les grilles.

 

Chantal et son nouveau  bodyguard.

 

Jawa, ça me renvoie en 73 quand j'ai passé mon permis sur une 250 Jawa , elle était beaucoup, mais alors beaucoup moins belle que celles là!

 

Arrivée à Amritsar, plus grande ville du Penjab et première traversée de ville, c'est à voir.. mais pas pire qu'au Pakistan pour l'instant.

 

Et arrivée à notre maison d'hôtes camping où nous allons prendre un peu de repos avant de repartir pour …Paris.

 

Superbe demeure plus que centenaire, encore tenue par la petite fille (petite mais âgée) du constructeur. 950m² de surface au sol et 16 chambres.

 

Produits bio garantis.

 

 

La cuisine, à l'ancienne.

 

 

Le poêle pour bien mijoter les currys.

 

Bon, ce n'est pas tout, il faut maintenant aller s'enfumer en ville.

 

↑ Remonter au menu ↑